Réserves en fer, carence martiale, anémie : pourquoi est-ce important?

La carence en fer est la maladie qui touche le plus grand nombre de personnes dans le monde, c’est une priorité de santé publique selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

En France, une étude effectuée en 2019 montre que la carence en fer ou carence martiale touche près de 60% des patients atteints de cancer, c’est considérable ! L’apparition d’une carence martiale chez les patients atteints de cancer est multifactorielle :

  • l’inflammation liée au cancer,
  • une hémorragie,
  • les traitements comme la chimiothérapie ou
  • un déficit nutritionnel.

Au diagnostic, 42,6% des patients touchés par un cancer présentent une carence en en fer/carence martiale! Celle-ci augmente les risques de complications...

Reconnaître ses symptômes et en parler à son médecin est un objectif que nous nous sommes fixé en développant cette brochure.

Lien vers le livret "Pourquoi est-il important de surveiller mes réserves en fer?"

Dans la pratique, en amont de vos traitements pour le cancer et pendant la période des soins, privilégiez une alimentation avec des apports en fer :

  • La viande et les produits carnés, ainsi que le poisson sont ses meilleures sources alimentaires. (Boudin noir cuit,  pigeon, foie d’agneau, palourde, gibiers, ...
  • mais aussi lentilles sèches, germe de blé, haricot blanc sec, pistache, persil frais, froment, abricot sec, noix de cajou, müesli...

et si nécessaire, votre médecin vous presciria un traitement médicamenteux oral ou injectable.
Parlez-en également au spécialiste en diététique de votre centre.

Retrouvez ici l'infographie qui reprend les informations essentielles

Auteur :

Source : Ce livret à été conçu avec la participation des associations de patients CerHom, Patients en réseau et Europa Donna France avec la participation institutionnelle de Vifor France